Teddy

Peluches et Doudous à coudre

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler du fabuleux livre de Domitille Guillermin Peluches et Doudous à coudre.

 

Tout a commencé quand j’ai voulu coudre un doudou plat à tête de lapin pour la naissance de la petite d’une copine. J’avais trouvé un patron (en russe !) qui me plaisait sur Pinterest. Mais sans explication – hé oui, hormis « da », « niet » et « vodka », je ne connais rien au russe 😉 – je me suis lancée à l’aveugle dans le montage du lapin.

 

Un doudou lapin tout doux !

 

Je suis assez fière du résultat mais je pense avoir perdu beaucoup de temps à réfléchir à l’ordre du montage. Et puis, comme les doudous étaient nouveaux pour moi, des explications claires, nettes et précises n’auraient pas été de refus. Si en plus, je pouvais avoir quelques trucs et astuces de montage pour me simplifier la tâche… Bref, je suis partie à la recherche du livre qui répondrait à toutes mes demandes.

 

La quête du Graal

 

En farfouillant un peu partout, je suis tombée sur le blog Petits D’om et j’ai eu LA révélation ! :):):)

Des peluches et doudous mignons comme tout, plein de couleurs, où trouver les fournitures… le top, quoi !

 

Peluches et doudous a coudre

 

J’ai donc investi dans son livre en me disant que mes petites nièces auraient chacune un nouveau petit copain à serrer dans leurs bras pour Noël.

 

Teddy et Chabidou

 

Non, ce n’est pas le titre d’un conte pour enfants. 😉 Il s’agit de mon choix parmi les 22 patrons proposés dans le livre.

 

Teddy - le nounours

 

J’ai commencé par Teddy, un gros nounours qui ne demande que des câlins. Hop, pour l’aînée ! Lors d’une virée à la Maison en Tissu à Noyelles-Godault, j’ai trouvé une magnifique fausse fourrure blanche toute douce, avec de longs poils. Un coupon de 30 cm en 140 cm de laize m’a suffit pour découper toutes les pièces.

Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière pour la réalisation de Teddy. Le montage est découpé en 24 étapes, chacune illustrée par une photo pour bien visualiser ce qui doit être fait. Ça va tout seul !

 

Chabidou - le chat bouillotte

 

Ensuite, je suis passée à Chabidou, le chat bouillotte, pour la petite. J’ai choisi de prendre du tissu douillette bleu à Mondial Tissu. Contrairement à la fausse fourrure qui présente l’envers en jersey, la douillette est « poilue » sur l’endroit ET l’envers. C’est pourquoi ce n’est pas le type de tissu recommandé pour ce modèle qui comporte plusieurs petites pièces mais je n’avais pas envie de commander du minkee sur Internet et devoir attendre la commande…

J’ai donc tracé les différentes pièces au feutre, du genre feutre pour enfant 🙂 pour voir quelque chose sur l’envers du tissu et m’armer de patience pour essayer de coudre au maximum sur ces traits. Le résultat final me satisfait et le chat est vraiment doux !

Trois petites modifications par rapport au modèle :

  • N’ayant pas de chutes de simili cuir sous la main pour faire les yeux, j’ai utilisé de la feutrine. Le rendu me convient tout à fait.
  • Le tissu douillette étant assez difficile à coudre, j’ai mis des pressions Kam au lieu d’une fermeture sur l’arrière de la tête, où l’on glisse la bouillotte sèche.
  • La bouillotte est remplie de riz plutôt que de noyaux de cerises (ce n’était pas vraiment la saison 🙂 ).

 

Après ces deux réalisations, je vous recommande vivement le livre Peluches et Doudous à coudre. Des astuces valables pour ce type de projets couture ainsi que des bonnes adresses pour les fournitures sont données en fin d’ouvrage. Les pas-à-pas sont très clairs. Et il est possible de mixer certains modèles entre eux pour en créer de nouveaux. J’ai déjà quelques idées pour les prochains doudous… 😉

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de mes réalisations !

2 commentaires sur “Peluches et Doudous à coudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *